La perfection inachevée


Un désordre léger, doux et flou
Un laisser aller tranquilement
Organisé, mesuré, et chaque jour renouvelé
Un déséquilibre patiemment
Recherché, retrouvé, ralenti et enfin soulevé

Un peu ici, un peu par là
Laissant pour demain toujours
Un peu de choses à faire
Reposant son ouvrage
Sans trop s'en faire

Une indéfinissable insouciance
De l'être, des gestes et des parôles
La grâce de la vie,
Les charmes de l'après midi
La force de l'envie et la joie d'un enfant qui sourit

C'est la roue qui tourne,
Et le temps qui jamais ne se lasse,
Ni ne se presse,
C'est un fou qui rigole en attendant sa chance
Une joue qui se laisse carresser

Comme pour la première fois...
Comme pour la dernière fois...


Grenade Orange Alhambra 27/06/2007